15 août 2016Franck Abed

L’éolien français ne produit pratiquement rien et de façon totalement aléatoire

Franck Abed

Deux graphiques suffisent pour montrer l’inutilité voire la nocivité de l’éolien, qui coûte des milliards chaque année à la France.


Deux graphiques suffisent pour montrer l’inutilité voire la nocivité de l’éolien, qui coûte des milliards chaque année à la France.

Deux graphiques résument la situation de l’éolien français


  • Le premier indique que durant les 6 premiers mois 2016, les 7000 éoliennes en fonctionnement sur la France ont produit 3,99% de l’électricité de notre pays.

Part de l'éolien dans la production de l'énergie électrique française


  • Le second graphique montre que la puissance réelle des éoliennes depuis 18 mois à pratiquement oscillé entre 0 MW et 7.500 MW

Volatilité de la production éolienne française


Il prouve l’extraordinaire intermittence de la production de l’électricité éolienne française et il met en lumière les erreurs de l’ADEME et des syndicats des énergies renouvelables qui affirment que les régimes de vent en France étant très différents (effet de foisonnement), les éoliennes assurent une production d’électricité continue…


En conclusion les performances de l’éolien français sont minuscules au regard des sommes gigantesque englouties depuis 15 ans par les citoyens.


C’est une ponction financière organisée par l’État pour transférer de l’argent public vers des intérêts privés. Chaque année, plus de 5 milliards € partent en fumée en subventions aux renouvelables.


Vous pouvez consulter sur EPAW l’ensemble des données officielles concernant l’électricité de la France fournies par l’European Network of Transmission System Operators for Electricity (ENTSOE).



Source : contrepoints.org