1er août 2016Franck Abed

Comment une victoire de Donald Trump pourrait faire grimper les cours de l’or

Franck Abed

La politique du milliardaire risque d’affaiblir l’économie américaine et créer de l’incertitude, selon plusieurs observateurs.


Une installation de Donald Trump à la Maison-Blanche peut-elle ramener les cours de l'or proches de leur pic historique ? C'est ce qu'avance la banque ABN AMRO dans une étude récente sur le possible impact du vote américain.

Un bond prévisible de plus de 40 %

« Si Trump devait devenir président - la probabilité est faible, selon nous -, les prix de l'or seraient susceptibles d'augmenter, car nous tablons sur une politique de repli sur soi qui affaiblira les fondamentaux de l'économie américaine », explique la stratégiste Georgette Boele. Elle ajoute que la réthorique de Donald Trump et ses mesures de politique monétaire pourraient engendrer, en outre, une incertitude nationale et internationale « au mieux » et un « bouleversement au pire ». Au final, la première économie mondiale s'en retrouverait amoindrie, ce qui entraînerait l'once d'or « vers 1.850 dollars au cours des années à venir », avance ABN AMRO. Lundi, l'once s'échangeait autour de 1.350 dollars sur le marché. Elle ferait donc un bond de plus de 40 % par rapport à son niveau actuel, pour revenir à quelques dollars de son record de 2011, lorsque le prix du métal précieux avait atteint 1.900 dollars.

Des banques aux grands groupes miniers, les paris sont lancés chez les acteurs du marché de l'or. Beaucoup abondent. « Trump est un protectionniste. Il est presque pour la "forteresse Amérique », fait remarquer Richard Hayes, le PDG de la Perth Mint, l'hôtel de la monnaie d'Australie, deuxième pays producteur d'or au monde, interrogé lundi sur Bloomberg TV.

Une hausse « modérée »

Les prix de l'or, qui ont augmenté de près de 30 % depuis le début de l'année, seraient également soutenus par une victoire des démocrates, estime ABN AMRO, qui cite trois grandes raisons : une inflation probablement plus forte que la croissance, des taux d'intérêt réels toujours négatifs et un dollar moins fort à plus long terme. Résultat : la hausse serait nettement plus « modérée », de l'ordre de 25 %, « vers 1.650 dollars dans les années à venir ».

Vidéo. Trump ou Clinton : Moody's a évalué leurs programmes sur l'économie

Le prix de l'or n'a jamais aussi progressé que sous Jimmy Carter

Au cours de l'histoire américaine, républicains et démocrates se partagent les hauts et les bas des cours de l'or. Et la progression de quelque 40 % du métal sous une présidence Trump ne serait pas la plus impressionnante, rappelle la banque. Le prix de l'once n'a jamais autant grimpé (+338 %) que sous Jimmy Carter à la fin des années 1970, époque où l'inflation a explosé, suivie par les taux d'intérêt réels. L'or a également augmenté de plus de 170 % au cours des deux présidences de G.W. Bush et il monte globalement de 87 % depuis que Barack Obama est à la Maison-Blanche. Son plus gros plongeon, l'or l'a connu sous la première présidence de Ronald Reagan, lorsque le métal a perdu près de la moitié de sa valeur.

Source : lesechos.fr