23 juillet 2016Franck Abed

Warren Buffett se soulève contre l'obsession des prévisions financières

Franck Abed

Warren Buffett et douze autres ténors du secteur financier américain ont publié une lettre ouverte visant à favoriser la saine gouvernance des entreprises publiques américaines. Cette lettre constitue un véritable coup de tonnerre !


Les 13 bonzes du secteur économique américains ont exposé une série de principes auxquels ils voudraient voir adérer les entreprises américaines inscrites en Bourse. Ces principes touchent le rôle, les responsabilités et la composition des conseils d'adminstration; les plans de succession; la rémunération des dirigeants; les droits des actionnaires; le rôle des grands gestionnaires de portefeuille; et la communication des données financières.


Warren Buffett et ses collègues soutiennent entre autres que la pratique de fournir des prévisions trimestrielles aux investisseurs est devenue malsaine pour les marchés financiers.

Ce qu’on appelle le «guidance», dans le jargon financier, ou les prévisions de revenus et bénéfices émises par les entreprises, peut conduire les dirigeants à de mauvaises pratiques, dit le président du conseil d’administration de Berkshire Hathaway(NY., BRK.B), dans une entrevue accordée à CNBC jeudi.

L’oracle d’Omaha a donné en exemple un PDG qui promet aux investisseurs de présenter un bénéfice de 1,06$ par action au prochain trimestre, mais qui se trouve plutôt avec un résultat de 1,04$ l’action. Celui-ci va essayer fort de trouver à certains endroits les cents qui lui manquent.

De l'avis des signataires de la lettre, «les marchés financiers sont devenus trop obsédés par les prévisions de bénéfices trimestriels». Les entreprises ne devraient pas sentir obligées de fournir des prévisions, et devraient le faire seulement si cela est bénéfique pour les actionnaires».

Source : lesaffaires.com